bandeau 1
Accueil > L'aquaculture en Rhône-Alpes > Présentation
 Imprimer 

l'aquaculture

L'aquaculture c'est l'art de cultiver les eaux, c'est-à-dire mettre en oeuvre des techniques culturales sur des milieux et des espèces aquatiques à des fins de production biologique.

L'aquaculture et la pisciculture en eau douce

L'aquaculture concerne toutes les activités de l'élevage ou de la culture des êtres aquatiques (pisciculture, conchyliculture, …). En constante progression à l'échelle mondiale, la production aquacole offre une ressource alimentaire de plus en plus indispensable dans un contexte où la ressource marine est fragilisée. En France, en 2007, la production piscicole (marine et eau douce) totalisait 55 000 tonnes alors que la pêche fraîche de poissons atteignait 325 951 tonnes (MAAP - DPMA).

La pisciculture française se caractérise par sa diversité et l'importance de sa production. Elle regroupe deux milieux de production bien différents : la production continentale (48 549 tonnes)  pour un chiffre d'affaires de 138 millions d'Euros et la production marine (6 400 tonnes).


 La production piscicole d'eau douce se réparti comme suit :


Salmoniculture Tonnes (SPP - MAAP 2007)
Truite arc en ciel 34 000
Truite fario   1 000
Autres salmonidés   2 100
Etangs  Tonnes (ITAVI 1999)
Carpe   5 694
Gardons et tanche   3 700
Autres   2 055

Pour une production et une pêche durable :

La filière s'engage pour une aquaculture et une pêche respectueuses de l'environnement.

Sous l'égide de l’Interprofession (CIPA), la filière aquacole s’est engagée depuis 2002 dans une démarche de développement durable. Améliorer la qualité de nos produits, pour qu’ils répondent aux attentes des consommateurs tout en garantissant la protection des ressources naturelles, voici notre engagement.


Nos échanges permanents avec l’administration française et les organisations non gouvernementales ont abouti à la signature d’une Charte d’Engagement pour le Développement Durable de l’Aquaculture ainsi qu’à la publication par l’UICN d’un recueil de Réflexions et de Recommandations pour la pisciculture de truites.


La pisciculture d’étangs n’est pas en reste vis-à-vis du développement durable. De récentes études montrent le lien fort entre pratiques piscicoles et conservation de la biodiversité (ISARA Lyon, 2010). Grâce à la production de poissons et à la gestion des étangs, les pisciculteurs contribuent au maintien d’espèces végétales et animales dans des zones jugées d’un grand intérêt écologique (Natura 2000 en Dombes et dans le Forez).


Les pêcheurs professionnels qui exploitent une ressource naturelle sont également très vigilants aux équilibres écologiques. Ils sont les premiers à remarquer les évolutions des populations piscicoles, ils sont de fait des sentinelles de la qualité des lacs.

 
Tous droits résérvés ADAPRA 2009 | Mentions légales | Crédits | Plan du site | 

Ce site Internet a été réalisé avec le soutien financier de :